Les mots prennent la parole à la Croix d’Ambilly

Dans le cadre du projet DSMY14 mené à la Croix d’Ambilly par SUBurbanista, un groupe de bénévoles venus de toute l’agglomération genevoise a travaillé pendant deux semaines sur l’espace utopique en ville.

C’est par le biais d’une intervention urbaine qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à la Croix d’Ambilly qu’ils ont partagé leur vision avec les habitants du quartier. La poésie, la musique, le jeux mais aussi l’agriculture urbaine ont donc été scénographié par le mot.
On a donc retrouvé des poèmes de Jacques Prevert dans les arrêts de bus, des lettres géantes accrochées aux arbres, des tableaux pour jouer avec l’expression de St Exupery (Dessine moi un mouton) ou encore un Wikipedia de rue.

Le square a fait l’objet d’une attention particulière puisqu’on peut maintenant prendre place dans des hamacs ou observer des photos géantes de ce qui s’ est fait durant les derniers mois ou de rêver devant une vieille bâtisse de Oaxaca au Mexique.

Cette action de « suèdage » comme le nomme SUBurbanista en hommage au film de Michel Gondry (« Soyez sympas rembobinez »), s’ inspire donc du vécu des habitants tout en proposant une projection vers ce que peut être la Croix d’Ambilly, et le quartier d’une manière générale,  dans le futur. C’est le sens de la zone de jeux et d’expression rue de la Treille qui rejoint la ludothèque, ou des installations derrière le grand panneau qui propose aux passants de prendre place dans un décor festif et accueillant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s